Acheter une maison en 2015, c'est le moment

Voici pourquoi c'est le moment d' acheter une maison , même si... Les taux des crédits sont historiquement bas. En 2014, cela a poussé 231.000 personnes à demander à emprunt à leur banque. Les taux ne devraient pas remonter d'ici peu d'après un expert. C'est peut-être le moment de penser à invest...

Voici pourquoi c'est le moment d' acheter une maison , même si... Les taux des crédits sont historiquement bas. En 2014, cela a poussé 231.000 personnes à demander à emprunt à leur banque. Les taux ne devraient pas remonter d'ici peu d'après un expert. C'est peut-être le moment de penser à investir dans l'immobilier, même si une autre mesure pourrait freiner le marché immobilier. Il est coutume de dire que les Belges ont une brique dans le ventre. Cela se vérifie à nouveau quand on constate le nombre record de prêts hypothécaires signés en 2014. Plus de 231.000 crédits hypothécaires ont été conclus l'an passé en Belgique pour un montant supérieur à 25 milliards d'euros. Les taux des crédits hypothécaires sont plus intéressants que jamais et selon les spécialistes, cette situation devrait durer. Rodolphe Depierpont, porte-parole de l’union professionnelle du crédit prédit une stabilisation. "On aura plus dans les mois à venir ce qu’on a eu comme croissance en 2014. Les gens continuent d’avoir des projets et on continuera à avoir un marché qui sera en principe assez sain dans les mois à venir." Les taux des crédits sont historiquement bas et "rien n’indique une augmentation et certainement pas une augmentation forte à très brefs délais" déclare Rodolphe. Pourquoi pas refinancer votre prêt à un meilleur taux? Beaucoup d'emprunteurs qui avaient déjà un crédit ont d'ailleurs demandé à le refinancer. Le secteur estime que les conditions de révision devraient être plus contraignantes. L’Union professionnelle du crédit se demande si les banques ne devraient pas demander une indemnité de six mois au lieu de trois en cas de refinancement. Pour Rodolphe Depierpont, "il n’y a pas une solution parfaite. Ce qui est certain c’est qu’on est dans une situation inédite avec des taux plancher qui n’étaient pas les taux qu’on a connu au moment où l’indemnité de trois mois a été fixée. " Il veut trouver une solution équilibrée avec "une indemnité qui couvre bien toutes les charges qui sont encourues pour la banque". Il ne confirme en tout cas pas clairement une augmentation de l’indemnité. Le prix de vente des maisons (234.000 euros en moyenne) a légèrement augmenté en 2014, celui des appartements (200.000 euros) a lui un peu diminué. Régionalisation du bonus logement: un frein pour le marché immobilier ? Si les taux d'emprunt pourraient favoriser l' acquisition d'un bien immobilier , la régionalisation du bonus logement pourrait refroidir certains candidats. En effet, depuis le 1er janvier 2015, chaque région décide elle-même du taux de réduction d'impôts applicable aux ménages. La Flandre a déjà annoncé une diminution du bonus logement. En Wallonie, il y aura probablement aussi des ajustements. Concrètement, cela signifie que pour tout achat immobilier effectué après 2015, la part déductible de l'emprunt hypothécaire sera réduite. Et donc que l'avantage fiscal sera nettement moins intéressant. Source: RTL Info 01/02/2015

Category :   Actualités