Ruée vers les prêts hypothécaires avant 2015

Explosion des demandes de prêts hypothécaires. En cause: la régionalisation des bonus logements qui propose un avantage fiscal aux ménages finançant leur habitation . Est-ce qu’on peut véritablement parler d’une explosion des demandes de prêts hypothécaires ? Sans aucun doute. Selon le dernier ba...

Explosion des demandes de prêts hypothécaires. En cause: la régionalisation des bonus logements qui propose un avantage fiscal aux ménages finançant leur habitation . Est-ce qu’on peut véritablement parler d’une explosion des demandes de prêts hypothécaires ? Sans aucun doute. Selon le dernier baromètre du crédit hypothécaire, les demandes de ce type de prêts ont augmenté de 88% en octobre par rapport à la même période en 2013 et le montant des crédits demandés de 88%. On peut donc parler d’explosion. Ces demandes sont-elles acceptées ? Nous n’avons pas encore de recul. Il y a une accélération récente de ces demandes mais ce que nous pouvons constater pour le moment, c’est que les octrois de crédits ont eux aussi augmenté de 19% par rapport à l'année précédente. Pourquoi est-ce que les demandes de crédits hypothécaires ont explosé alors que les banques paraissent pour l’instant peu enclines à prêter aux ménages ? Deux raisons toutes simples expliquent cet engouement des belges pour les prêts hypothécaires. La première n’est pas neuve, c’est le niveau plancher des taux qui pousse depuis quelques mois de nombreux belges à renégocier leur prêt hypothécaire. Une opération qui peut s’avérer très intéressante pour ceux qui sont dans les premières années de leurs remboursements, ces années où l’on rembourse beaucoup d’intérêts La seconde est plus récente, c’est la modification du régime fiscal du bonus logement dans les régions. Qu’est-ce que le Bonus logement ? Le bonus logement, c’est tout simple, c’est l’avantage fiscal octroyé depuis 2005 aux ménages qui financent leur habitation propre par un prêt hypothécaire. C’est donc un incitant fiscal à construire, acquérir ou transformer son logement, encouragé par l’état entre autre car la propriété est un rempart pour la pauvreté. En pratique, le bonus logement permet de déduire chaque année jusqu’à 3.000€ de vos impôts. Un petit cadeau qui coûte à l’état fédéral environ 750 millions par an. Qu’est-ce qui a changé et qui justifie cet engouement pour le prêt hypothécaire ? Et bien le bonus logement a été régionalisé. Et la Flandre et la Wallonie ont décidé de revoir à la baisse ce mécanisme … alors que la Région bruxelloise a décidé de le maintenir jusqu’à fin 2015. Résultat, les wallons et les flamands qui concluront un prêt hypothécaire à partir du 1er janvier 2015, seront soumis aux nouvelles règles avec à la clé, une perte qui peut se monter à plus 1.300€ par an. Une modification qui, ajoutée à des taux bas, aurait donc incité beaucoup de belges, surtout en Flandre, à se décider à conclure ou anticiper la conclusion d’un prêt hypothécaire, car aucun changement n’est pour l’heure attendu pour les prêts en cours qui vont continuer de bénéficier de l’abattement à taux plein. Source: Bruno Wattenbergh, Bel RTL Eco 18/11/14

Category :   Actualités