10 erreurs à éviter avant d'acheter

L'achat d'un bien immobilier n’est pas simple et dans ce contexte difficile, les acquéreurs se risquent parfois à omettre certains détails alors qu’ils accordent trop d’importance à d’autres.

Se basant sur une analyse menée auprès de ses membres, CENTURY 21 a remarqué que l'objectif des Belges au moment de l’acquisition d’un bien immobilier s’avère parfois par la suite moins pertinent voire carrément faux.

Des oublis qui sont en outre simples à éviter grâce aux conseils pratiques qui suivent.

1. Je veux déménager au printemps.

2. Je voudrais un appartement avec un grand séjour, une cuisine américaine, 2 grandes chambres en parfait état, en centre-ville.

Evitez-vous beaucoup de déceptions : ne choisissez pas seulement les biens correspondant à vos critères, mais prenez en considération votre budget.

Tenez également compte du potentiel qu’offre chaque bien et soyez par exemple vigilant à la possibilité d'aménager la mezzanine en espace de vie ou en chambre à coucher, de réaménager la cuisine en espace ouvert ou au fait que le quartier est en pleine mutation.

3. Cette habitation n’a qu'1 chambre, cet autre bien n’a pas de cuisine équipée, et celui-ci n’a pas de jardin…

En choisissant des biens sur base de ce que vous ne souhaitez pas, vous risquez de rater quelques merveilles. Sélectionnez à l'avance quelques points incontournables, comme la proximité de commerces, et ne supprimez de la liste que les biens qui ne correspondent pas à ces points. Non seulement vous augmentez les possibilités, mais vous pouvez également comparer plus objectivement les biens sur le marché.

4. Cette façade ne m'attire pas.

Dans le même ordre d’idées, découvrez l’habitation de l'intérieur avant de la juger. Car une image ne représente pas tout. La façade ne vous attire pas alors que vous êtes face à la porte d'entrée? Découvrez tout de même l’intérieur, peut-être que cette façade cache un trésor, que tout l'arrière du bâtiment a été restauré ou que vous allez tomber sous le charme de l'aménagement extérieur.

5. Situation situation et encore situation !

Gardez en mémoire la situation du bien quand vous le visitez. Une grande chambre peut se diviser, un grenier s'aménager, mais la situation d’un bien est irrévocable. Lorsque vous vous intéressé à un bien, prenez aussi en considération le kilométrage jusqu’à vos activités professionnelles et jusqu’à l’école des enfants, de la proximité d’un supermarché et/ou d’une librairie. Le coût des déplacements domicile-travail ou domicile-école est un élément à ne pas négliger. Un environnement calme offre quantité d’avantages, mais peut aussi s’avérer frustrant si vous devez toujours prendre la voiture.

6. Incroyable, la sérénité du lieu !

Une habitation au calme peut avoir un inconvénient : ces biens sont souvent situés en zone non constructible. Au fil du temps, les pouvoirs publics peuvent voter la transformation de la zone où se trouve votre habitation par exemple en zone de récupération d’énergie ou en zone inondable. N'oubliez donc pas de vérifier le plan régional d’affectation et le plan d’exécution spatial pour la zone dans laquelle se trouve votre habitation. Vérifiez également si tous les bâtiments (et annexes) ont été construits avec autorisation urbanistique.

7. J’aimerais quand même bien d’abord demander l’avis de papa, maman, mon architecte, ...

Il est normal que vous éprouviez le besoin de demander l'avis à vos proches, car acheter un bien immobilier est un investissement important. Soyez cependant vigilant à ne pas vous laisser complètement influencer. Chaque personne donne en effet de l’importance à des points différents mais au final c'est vous qui y vivrez.

8. Dommage, cette maison est un peu trop chère, elle nous plaisait vraiment.

Analysez votre budget et fixez-vous un plafond maximum. Mais osez aussi visiter les habitations qui sont légèrement supérieures à ce budget. Il est souvent possible de discuter du prix, et ainsi d’obtenir un bien à un montant inférieur au montant de mise en vente.

9. Comment être certain que nous avons pensé à tout ?

Déterminez à l'avance le montant que vous pouvez et voulez investir à l’acquisition. Prenez aussi en considération dans votre choix des frais annexes inévitables tels que les frais d'acte d'achat, l’assurance incendie, le précompte immobilier…

Evaluez aussi bien avant les coûts d'amélioration éventuels ou nécessaires et réalisez un devis approprié des petites et/ou grandes transformations que vous souhaitez faire. Pensez également que ces améliorations peuvent être réalisées dans le temps.

10. Tout cela me semble idéal, mais je vais quand même réfléchir encore un peu.

Après un long cheminement, n’hésitez pas à vous laisser guider par vos sentiments. Si vous ‘sentez’ bien une habitation, allez-y, foncez !

Un agent immobilier? Des conseils professionnels sur mesure?

Contactez un conseiller Century 21

Un agent immobilier? Des conseils professionnels sur mesure?

Contactez un conseiller Century 21

Les conseils ci-dessus sont une base dans la recherche de l'habitation idéale.

Les conseils complémentaires d’un agent immobilier procurent également des atouts incontestables.

Une longue expérience combinée à la connaissance du marché et des tendances à venir permet un encadrement professionnel et personnalisé qui vous permettra de trouver la maison de vos rêves.